Comment relativiser après un échec ?

3 août 2016

Dans la vie, on ne peut pas tout réussir. Si c’était le cas, je crois bien qu’on ne pourrait pas s’empêcher d’éprouver de l'admiration et de l'envie pour ceux et celles qui auraient le don de tout savoir faire, de tout gagner. tout le monde échoue de temps en temps, mais tout le monde ne ressent pas le besoin ou l’envie de le dire.

Il ne faut pas oublier pas qu'on n’est pas totalement étranger à la pression qu'on ressent : souvent, sans qu’on s’en rende compte, on a tellement intériorisé la pression qui vient de l’extérieur que même quand elle n’est pas là, on se la met sur le dos.Après un échec, il faut savoir faire la part des choses : est-ce qu’il est vraiment utile de paniquer et de se déprécier ? Autre façon de tourner cette question, plus simple encore : est-ce que cet échec est irrémédiable ? Il y a peu de choses auxquels on peut échouer sans jamais pouvoir les retenter.

Il y a toujours du bon à prendre d’un échec : ça nous fait réaliser comme certains trucs qu’on n’imaginait pas aussi importants le sont en réalité à nos yeux, pour nous donner l’énergie de tout faire pour réussir la prochaine fois. Ça permet d’enrichir sa persévérance et de gagner en humilité.

momentcam_20170104085740
Cassim mégane

Laisser un commentaire

MagJR974

Jeune du mois

Elhade
découvre le portrait d'Elhade, un jeune artiste talentueux

Le spécialiste des vues aeriennes

0692 74 24 36

Nos valeurs

LEXIQUE de l'éducation civique

Voir le sommaire

Carnet des jeunes

Voir cet album