Catégorie MJR

Ah Noël ! Heureusement, même pendant cette période difficile, l’atmosphère qui règne sur le mois de décembre a quelque chose de spécial… Des souvenirs qui me reviennent en mémoire, me rappellent quelques histoires que me racontait ma grand-mère.

D’ailleurs, afin de rafraîchir ma mémoire (et stimuler la sienne!) je suis allée lui demander de me raconter ses propres souvenirs de Noël…

« Dis mamie, c’était comment Noël pour toi ?

- Hum… je me rappelle même plus si on avait un arbre de Noël… Ah oui, tu sais avec quoi on fabriquait notre arbre ? On prenait des branches de filaos et on faisait des boules de papier. Et tous les mois de décembre, quand on voyait que les flamboyants et les letchis étaient tout rouge, on savait que Noël allait arriver.

- Tu aimais Noël ?

- Lontan, Noël c’était pas si joyeux que ça. Enfin… des fois – là, je te parle de quand j’étais petite, hein – on avait pas de lumière, donc on allait autour d’un feu de bois et on se racontait des histoires. On allait aussi à la messe de minuit et puis on rentrait et on dormait.

- Et les cadeaux ?

- Parfois le matin, sous notre oreiller, on avait une pièce de 20 Francs. En euro ça fait quoi ? Ça fait 5 euros… Et on était content ! Des fruits aussi, des letchis ! Et quand nou té mauvais, i té donne le fouet ! » (rire) « Le lendemain – ou plutôt le jour de l’an – on allait chez la famille, le parrain, la marraine… il y avait des bouquets de flamboyants sur la table, et si ils avaient des poules, ils te les donnaient en cadeau… ou bien, ma marraine faisait des jupons en sac de farine… »

J’avoue que je n’osais plus parler, tellement elle était en proie avec ses souvenirs. Enfin, jusqu’à ce qu’elle me dise : « Même bœuf si navé bœuf té donne le bœuf ! Ah oui, et lontan, on vendait les letchis par 100 ! on comptait chaque letchi ! J’étais heureuse de l’écouter et d’autant plus satisfaite d’avoir ravivé sa mémoire !

Et vous alors, avez-vous des anecdotes à raconter ? Des souvenirs à raviver?

 

Pourquoi se remotiver ? Vous n’êtes pas sans savoir que la crise sanitaire actuelle a bouleversé notre société, mais également notre vie quotidienne.
Depuis peu, la métropole française voit une deuxième vague arriver !
Qui dit reconfinement, dit pour certain monotonie, moins d’interactivité, parfois même de la démotivation.


Comment prendre le temps de se motiver ?
Je pense que vous avez déjà ressenti ce besoin de vous lever subitement de votre canapé pour vous activer ! Mais flemmardise quand tu nous tiens... Nous oublions un peu comment faire. Sachez néanmoins que si vous en ressentez le besoin, c’est tout à fait normal ! Nous ne sommes pas fait
pour rester inactif, nous ne sommes pas sédentaire !

Je vous l’avoue, comme pour chaque chose, ça dépend des personnes et parfois ça prend du temps.


Voici quand même quelques petits conseils pour un premier afin de se remotiver personnelement :

S’écouter !

Plus facile à dire qu’à faire ? Peut-être mais qui de mieux que soi même pour savoir ce dont il a envie ? C’est la première étape et pas des moindres qui vous aidera à comprendre pourquoi vous avez besoin de vous remotiver. S’écouter et écouter son corps ! Pourquoi êtes-vous fatigués ? Prenez du recul... Un blocage ? Un mal-être ? Une envie ? À vous de le découvrir et d’y remédier !


Se fixer des objectifs !

Il n’y a pas de petit objectif ! Il faut « rechercher les petites victoires » et donc de quoi vous redonner envie !
Si vous êtes adepte des To do list n’hésitez absolument pas, au-delà de vos tâches quotidiennes, à ajouter des choses simples telles que « faire son shampoing » , « manger » , « pause série » etc. Vous pouvez trouver cela futile mais les cases cochées et les moments détentes font toujours du bien au moral !
Si vous n’êtes pas adepte des check-lists vous pouvez tout simplement vous fixer un objectif chaque jour à une heure précise. Par exemple, trente minutes de sport à 18h. Ceci programmé, il ne vous reste plus qu’à vous occuper en attendant votre séance ! Bien sûr il faut que ce soit quelque chose que vous affectionnez afin de ne pas décrocher !

S’écrire à soi-même !

Le moral y est pour beaucoup. Lorsqu’on regarde sa liste de chose à faire, on peut vite se sentir dépassé ! Privilégiez le visuel : les fonds d’écran avec citations motivantes, les post-it... écrivez vous une lettre, à ressortir à chaque coup bas, dans laquelle vous inscrivez ce pour quoi vous vous êtes fixés ces objectifs et également un message encourageant ! Car qui de mieux que vous même pour vous dire ce que vous avez besoin d’entendre et lire ?

Vous trouvez cela trop facile ? Souvenez-vous qu’un jour un homme a dit « Parfois les questions sont compliquées et les réponses simples » (Dr Seuss - « 30 Quotes that Can Change Your Life » ).
Sur ce, restez connectés et retrouvez toutes nos actus sur notre page cnjoi.tv !

 

Le CRIJ Réunion qui a pour missions d’informer les publics jeunes, par tous les moyens, sur tous les sujets de la vie quotidienne (emploi, formation, culture, loisirs, mobilité européenne, santé, culture, loisirs, lutte contre les discriminations) fête le mois de l’ESS en partenariat avec la CRESS Réunion durant le mois de novembre. Trois ateliers seront mis en place dans les locaux du CRIJ situés 28 rue Jean Châtel, Saint Denis, dont le dernier atelier est ce mercredi 30 novembre sur la thématique de « L’engagement citoyen ».

 

 

Pour répondre au besoin de proximité exprimé par les Jeunes  d'avoir des informations utiles dans les lieux de vie habituels. Le CRIJ expérimente le projet MIMOSA (M'informer, M'orienter, S'insérer et Agir) en localisant le choix de l'action dans un centre commercial durant deux journées:
 

- le mardi 29 novembre de 10h00 à 17h00 au leader Price de Saint-André

- le mercredi 30 novembre de 10h00 à 17h00 à Auchan Saint-louis

Les Jeunes et leurs parents pourront s'informer sur les métiers, formations, le logement, l'emploi, la mobilité....Une partie de l'action sera également consacrée à la présentation du service volontaire européen (SVE): dispositif européen de mobilité en faveur des jeunes.

Mjr974 ne pouvait manquer cet évènement et sera aux côtés du CRIJ le 30 novembre. Venez nombreux, on vous attends!

 

Vous stressez pour le brevet ? Vous ne savez pas par où commencer pour réviser ? Pas d'inquiétude ! Voici 3 points qui pourront vous aider à réussir votre brevet.

Premièrement, il est important de commencer à réviser à la bonne période, ni trop tôt (risque de tout oublier), ni trop tard (risque d'être submergé par les feuilles, et de ne pas s'en sortir). Faites des révisions progressives, c'est à dire revoir la totalité de son cahier ou classeur dès le premier chapitre terminé.

Ensuite, dès le début de l'année, il est aussi important de connaître la façon de rédiger des leçons pour mieux pouvoir les apprendre : schémas, cartes mentales ou encore fiches diverses, les méthodes sont variées et à vous de trouver la vôtre.

Enfin, le plus important selon moi, surtout ne pas stresser, c'est le meilleur moyen de se tromper durant l'examen. Soyez relax, dites vous que c'est comme une évaluation normale et.....

Bonne chance !

momentcam_20161128150432

Hary Rakotoarimanana ( collégien, 13 ans )